Un nouveau MF1

Un stage initial à l’automne, un stage en situation pour agrémenter les longues soirées d’hiver, pimenter les plongées du printemps et occuper les premiers week-end d’été … et puis une semaine sous le soleil des îles … pardon une semaine de stage final intense, et voilà notre Jean-Marc devenu MF1 !

Depuis le 28 juillet, le GMAP compte donc un nouveau moniteur dans ses troupes ; bravo Jean-Marc …

 

 On compte maintenant sur toi pour nous faire profiter de ton savoir et savoir-faire, ta bonne humeur, ainsi que de tes talents de pâtissier !

Anne & Sandra

Niveau 4 2011/2012

La préparation du niveau 4, c’est comme les poupées russes qu’on empile:

  • Après s’être entraînés en piscine tout l’hiver (pyramide de nage, apnée, capelé, travail de la technique de palmage, mannequin) – un entraînement rendu intéressant par les essais pédagogique de notre moniteur Jean-Phi accompagné de Sandra (Et oui maintenant, nous savons faire un nœud de chaise et de cabestan en apnée à 3,5m et vider une bouteille d’eau au fond de la piscine !)

  • Après avoir participés à la théorie tous les mercredi soir d’hiver avec les stagiaires du Finistère Nord et avoir fait quelques séances d’apéro/révision chez Popo, histoire d’être bien sûr d’avoir compris Archimède, Dalton, Henry, Mariotte, le code du sport, le fonctionnement du détendeur… L’exam de la théorie anticipée au mois d’avril a été une réussite.

  • Après avoir enchaînés les départementales accompagnés de nos moniteurs venus de différents horizons et des stagiaires du Finistère Nord.

Eau froide, visibilité plus ou moins bonne… Pas grave ! On descend, on remonte, on redescend, on reremonte puis fin de la plongée, palier, on remonte… au milieu des ophiures et dans la bonne humeur ! Motivés, on voulait les maitriser ces fameux exercices aux noms barbares (DTH, RSE, descente dans le bleu, remontée bouée, réaction aux signes, stabilisation).

  • Après avoir fait quelques entrainements physiques en mer avec Sandra et Mathieu sur nos spots préférés « les 4 pompes » et « St Anne ». Nous avons appris à nager « droit », avancer, descendre en apnée, améliorer nos canards, sauver le mannequin, braver la houle, ne pas oublier le signe de détresse ! Que du plaisir, le soir après le boulot, quand le soleil est au rendez-vous !!!

  • Après avoir révisés tous les nœuds possibles (nœud de chaise, lover le bout, plein poing, tour mort deux demi clés, cabestan etc…) et étudiés les cartes marines, qui étaient nos livres de chevet, tous les soirs pendant un petit quart d’heure, 1 mois avant l‘exam….

  • Après s’être assurés que du coté de la santé tout irait bien : pendant l’année du N4, on devient un peu « hypocondriaque ». On fait attention aux rhumes, aux angines, aux articulations, aux oreilles, au dos… Sur les conseils de nos préparateurs physiques Mathieu et Sandra : la veille du jour J, un bon plat de féculent, le jour J prévoir barre de céréales, abricots sec, de quoi s’hydrater et ne pas oublier de faire les exercices d’échauffement avant de prendre la mer (cou, épaule, coude, genoux, chevilles…) pour être prêt pour le 800m.


Le grand weekend tant attendu est arrivé. Enfin, nous allions pouvoir boucler cette année marathon.

 

amedi 9 juin, ….examen annulé cause météo… encore 2 semaines à patienter…..

Samedi 23 juin, 6h00 du matin, départ pour Trégunc dans le sud Finistère – arrivée et vérification des papiers – briefing – présentation du jury – on enchaine les épreuves jusqu’au dimanche 24 juin midi. Le weekend est passé trop vite, on a suivi le mouvement, épreuve après épreuve sans revenir en arrière sans penser aux bêtises que nous avions faites (conseils de nos moniteurs ! Facile à dire… plus difficile à faire…). En début d’après midi, après une longue attente « la délibération du jury », les résultats tombent, ouf ! soulagés ! heureux ! Un peu fiers quand même ! Nous sommes reçus ! Nous sommes Guide de Palanquée ! Nous allons pouvoir à notre tour transmettre le virus de la plongée !

On retient de notre N4 : une pincée de théorie, un grain de technique, beaucoup de concept « zen », de la remise en question, de la confiance, de l’entraide, de l’écoute, du calme, de la patience et la nécessité de prendre un comprimé « mer calme » pour ceux qui ont tendance à être malade en mer.

Un grand merci à toutes les personnes qui nous ont soutenu : nos moniteurs (Sandra, Popo, Mathieu, Jean Phi) et les moniteurs qui sont venus nous aider pendant la formation (Anne, Jean-Marc, Eric, Philippe), le club du Dellec qui nous a accueilli cet hiver, les moniteurs des départementales N4 (notamment des clubs du CSAM et du Dellec), les personnes qui nous ont remonté le moral et qui ont su dissiper nos doutes (Philou, Fréd, Nicolas, Yoann, David, Marine et bien d’autres…), les personnes qui sont venus nager avec nous (Julien, Jean, Sophie, Kevin, Nicolas), les organisateurs du WE à Trégunc (Frédéric, Véronique, Jean Yves, Daniel, les membres du CPC), les autres stagiaires du Finistère (Ruchdi, Vincent, Michel, Patrice, Guillaume).

Le niveau 3

Vous êtes niveau 2 expérimenté. Certaines épaves, par exemple vous attirent ou vous souhaitez tout simplement plonger à votre rythme, selon vos envies. Et bien plongez dans le niveau 3 !
C’est l'autonomie complète ! Entre copains, accédez à toutes les plongées en étant responsable car vous apprendrez à vous organiser en toute sécurité et avoir la réaction adéquate pour prévenir tout incident de plongée.
Vous pourrez plonger, dans tous les clubs du monde, sans autre limite de profondeur que celle légale en plongée loisir (60 mètres maximum en France).

Formalités

  • Être âgé de 18 ans minimum
  • Être titulaire d’une licence fédérale (possibilité de délivrance sur place)
  • Adhérer au club
  • Posséder un certificat médical de non contre-indication établi par un médecin fédéral ou un médecin du sport
Pour en savoir plus allez sur le site de La FFESSM à la page Niveau 3
Les documents d'inscription sont disponbles ici

Le niveau 4

Le Niveau 4, C'est la première étape vers l’encadrement de la plongée, le niveau 4 ou guide de palanquée est un plongeur qualifié et expérimenté, capable de gérer un groupe de plongeurs.
Pour un club vous serez un élément précieux qui pourra encadrer les autres plongeurs.
Nombreux sont les niveaux 4 qui se destinent au monitorat ou au brevet d'état, c'est une question de volonté, travail, et aussi de condition physique.

Formalités

  • Être âgé de 18 ans minimum
  • Être titulaire d’une licence fédérale (possibilité de délivrance sur place)
  • Adhérer au club
  • Posséder un certificat médical de non contre-indication établi par un médecin fédéral ou un médecin du sport
Pour en savoir plus allez sur le site de La FFESSM à la page
Les documents d'inscription sont disponbles ici

Qu'est ce qu'un guide de palanquée ?

I) GENERALITES

  1. Le guide de palanquée a toujours raison.
  2. Le guide de palanquée n'est pas pointilleux, il est précis.
  3. Le guide de palanquée n'est pas maniaque, il est organisé.
  4. Le guide de palanquée n'est pas de mauvaise humeur, il est soucieux.
  5. Le guide de palanquée ne maugrée pas, il soliloque.
  6. Le guide de palanquée n'est pas agité, il est dynamique.
  7. Le guide de palanquée n'est pas téméraire, il est volontaire.
  8. Le guide de palanquée n'est pas timoré, il est prudent.
  9. Le guide de palanquée n'est pas "grande gueule", il est extraverti.
  10. Le guide de palanquée ne fuit pas ses responsabilités, il délègue ses pouvoirs.
  11. Le guide de palanquée ne se vante pas, il est conscient de sa valeur
  12. Le guide de palanquée n'est pas brouillon, il improvise brillamment.
  13. Le guide de palanquée n'est pas timide, il est réservé.

II) AVANT LA PLONGEE

  1. Le guide de palanquée a toujours raison.
  2. Le guide de palanquée n'oublie pas son matériel, il se sacrifie pour la sécurité surface.
  3. Le guide de palanquée n'a pas grossi, c'est sa combinaison qui a rétréci.
  4. Le guide de palanquée ne bavarde pas, il fait son briefing.
  5. Le guide de palanquée n'est pas distrait, il se concentre.
  6. Le guide de palanquée n'a pas le mal de mer, il est à l'écoute de la nature.
  7. Le guide de palanquée n'est pas indiscret, il inspecte.
  8. Le guide de palanquée n'est pas prêt le dernier, il s'équipe avec calme.
  9. Le guide de palanquée ne part pas bloc fermé, il teste votre sens de l'observation.

III) DURANT LA PLONGEE

  1. Le guide de palanquée a toujours raison.
  2. Le guide de palanquée n'est pas essoufflé, il se ventile
  3. Le guide de palanquée n'est pas égaré, il étalonne sa boussole.
  4. Le guide de palanquée n'est pas incapable de retrouver l'épave, il en explore les alentours.
  5. Le guide de palanquée n'hésite pas, il examine la situation.
  6. Le guide de palanquée ne panique pas, il s'inquiète.
  7. Le guide de palanquée n'a pas froid, il frôle l'hypothermie.
  8. Le guide de palanquée ne fait pas une ivresse des profondeurs, il relativise ses perceptions spatio-temporelles.
  9. Le guide de palanquée ne perd pas un plongeur, il est trahi par son serre-file.
  10. Le guide de palanquée n'est pas en panne d'air, il propose un exercice technique.
  11. Le guide de palanquée n'est pas le premier à avoir son mano qui arrive à 50 bars, il précède les événements.
  12. Le guide de palanquée ne remonte pas à vitesse non réglementaire, il s'adapte aux circonstances.

IV) AU PALIER

  1. Le guide de palanquée a toujours raison.
  2. Le guide de palanquée n'a pas de problèmes de stabilisation, il tient compte des mouvements de la houle.
  3. Le guide de palanquée n'est pas trop léger, il est en flottabilité positive.4.04 Le guide de palanquée ne trouve pas le temps long, il pense.
  4. Le guide de palanquée n'a pas oublié qu'il est l'heure de sortir, il va dans le sens de la sécurité.
  5. Le guide de palanquée n'oublie pas le 360°, il donne la priorité à la surveillance des plongeurs.

V) LE RETOUR EN SURFACE

  1. Le guide de palanquée a toujours raison.
  2. Le guide de palanquée n'est pas fatigué, il paie ses efforts.
  3. Le guide de palanquée n'est pas distancé, il occupe une position de surveillance.
  4. Le guide de palanquée ne dérive pas, il utilise le courant.
  5. Le guide de palanquée n'a pas de crampes, il est tonique.
  6. Le guide de palanquée n'est pas au bout du rouleau, il cherche son second souffle.
  7. Le guide de palanquée ne se repose pas, il attend les autres.
  8. Le guide de palanquée ne boit pas la tasse, il fait corps avec la mer.
  9. Le guide de palanquée ne gonfle pas son gilet par confort personnel, il se tient prêt à intervenir.

VI) APRES LA PLONGEE

  1. Le guide de palanquée a toujours raison.
  2. Le guide de palanquée n'a pas oublié d'indiquer que son mano était passé sous les 50 bars, il allait le faire.
  3. Le guide de palanquée ne râle pas, il explique.
  4. Le guide de palanquée n'est pas rancunier, il a de la mémoire.
  5. Le guide de palanquée ne présente pas un rapport au directeur de plongée, il l'informe.
  6. Le guide de palanquée ne se rue pas sur les merguez, il reconstitue ses réserves énergétiques.
  7. Le guide de palanquée ne mendie pas un coup de rouge, il sacrifie à la convivialité.
  8. Le guide de palanquée ne drague pas, il n'a pas le droit de décevoir l'adulation de ses admiratrices.

VII) CONCLUSION

  1. Le guide de palanquée n'est pas n'importe qui, c'est le guide de palanquée !

Les baptêmes

Les baptêmes de plongée sont organisés tous les lundis à la piscine FOCH.
Il suffit de s'inscrire en envoyant un mail au GMAP Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pourquoi faire un baptême ?

Les bonnes raisons de faire un baptême :
  • Pour sentir son corps différemment et découvrir une sensation nouvelle,
  • Pour respirer sous l'eau,
  • Pour découvrir la plongée,
  • Pour évoluer dans le monde aquatique et voir des poissons dans leur milieu naturel, l’aquarium et la poissonnerie n’étant pas des milieux naturels,
Le baptême de plongée s'effectue SANS AVIS MEDICAL.

Comment se déroule le baptême de plongée ?

Dès votre arrivée à la piscine Foch, votre encadrant vous accueille et vous explique le déroulement du baptême.
Vous partez alors au bord du bassin pour votre premiere experience sous marine. Votre moniteur vérifie votre matériel de plongée. Après quelques couts de palme vous testez le détenteur (l'embout vous permettant de respirer l'air de votre bouteille), pour sentir la sensation, faites quelque inspiration et expiration… Vous êtes près, le moniteur degongle votre gilet et vous partez alors en immersion durant une vingtaine de minutes.

Sous l’eau

  • au début vous n’allez penser qu’a respirer, c’est le moniteur qui palmera pour vous faire avancer. Lorsque vous serez un peu plus a l’aise, vous pouvez commencer a palmer par vous même.
  • le moniteur aura toujours une main sur vous et il accompagne tout au long de la plongée … le baptême de plongée est vraiment sans aucun risque.
Le baptême de plongée vous fera également découvrir une forme de glisse, c'est comme si vous voliez sous l'eau !
Les sensations sont vraiment au rendez vous pour cette 1ere approche de la plongée sous marine.

Après la plongée

Certains moniteurs pourront vous prendre en photo pendant votre baptème pour encore plus de souvenir. En règle générale un certificat/attestation vous sera remis.

Plus d'articles...

  1. Le niveau 2
  2. Le niveau 1

TPL_BEEZ5_ADDITIONAL_INFORMATION