Niveau 4 - 2007

Il était une fois quelques jeunes et moins jeunes souhaitant s'occuper tout au long de l'année les lundis, mercredis et samedis (voir plus).

 

Mais attention, leur occupation devait être tout à la fois physique et intellectuelle. Leur souhait était d'associer plaisir et loisir. Quoi de mieux que la pratique de la plongée sous-marine et l'objectif du passage du niveau 4 pour associer ces différents aspects.

 

Ainsi, depuis le mois de novembre, cette bande de joyeux drilles, goûte à de nouvelles sensations et ce bien sûre sous la houlette d'un coach nommé Anthony (vous voyez Philippe Lucas, ben, le même en cheveux brun plus courts...).

 

    Les consignes étaient claires
  • Nager, nager et encore nager
  • Ne pas plier les genoux
  • Serrer les fesses
  • Souffler

Malgré leurs crampes, les plaintes, les progrès ont été visibles. Les performances étaient au rendez vous (vous voyez Laure Manodou, ben, Non il ne faut pas rêver).

 

Puis le moment Zen est arrivé, L’Apnée. L’apnée, initiée par un vrai apnéiste, notre cher Olivier de la section apnée...

Apprendre à respirer... se détendre, et apprendre à progresser.

 

Grâce à quelques séances en piscine et des sorties apnées le long des Ducs d'Albes, cette troupe de beaux et vaillants préparants N4 se voit progresser de manière spectaculaire, à tel point qu'ils sont passés d'une apnée de 15 secondes à la réussite d'une apnée à 10m de fond, épreuve du niveau 4!

Pas mal!

 

Le niveau 4, c'est de la condition physique, mais aussi un peu de technique!

 

 

Et pour le niveau 4, il aura aussi fallu se servir de sa tête…. Et oui tous les mercredis soir, de 20h a 22h, il aura fallu apprendre à résoudre des problèmes de physique, d’anatomie, de tables, connaître du bout des doigts tous les accidents de plongée et comment les éviter… ben oui parce que y a un truc qu’on nous apprend au niveau 4, c’est qu’en plongée, faut quand même pas déconner (enfin, pas tout le temps).

 

 

 

Heureusement, notre cher adjudant chef avait insisté sur un point qui fut bien moins déplaisant, la « cohésion de groupe »

 

Ah la cohésion !!!

En effet, en plus d’apprendre à plonger dans toutes les conditions pour leur plaisir, (pluie, vent, houle, pluie et vent et houle, brouillard, visibilité « 0 », courant, flotte à 9°C,…) ils ont surtout appris à se connaître s’apprécier et s’entraider.

 

Et oui, parce que si la cohésion n’est pas une des compétences nécessaire pour se présenter à l’examen du N4

Alors, elle est un pré-requis indispensable pour y parvenir, Parole de PN4 !!!

 

 

Ah les apéros après les entraînements… (Chut !!!!!)

Puis, aux fils des DTH, RSE, 40m, remontée bouée, DTH, RSE, RSE, DTH,… le jour « j » n’était plus qu’à une semaine ! Nous n’avions encore jamais été aussi près du but ! (bizarre, non ?)

Le plus curieux dans tout cela c’est que plus l’examen se rapprochait, plus notre coach était confiant et moins nous l’étions nous, petits apprentis « têtes mouillés »que nous sommes! Allez comprendre!

Allez juste encore une toute petite RSEDTHremontébouéréactionauxsignesà40m de rien du tout pour être bien sur d’avoir expérimenté tout ce qu’il ne fallait pas faire le jour de l’examen, et on y va confiant et croyant, la fleur au fusil !(faut bien se rassurer !)

Une chose est sure, c’est que dans une semaine nous nous ne serons plus les mêmes ! Une belle école de la vie le N4 !

Allez les amis, vive le N4 et vive la plongée loisir !

Il parait que c'est juste une dernière formalité !!!!!!


Beau temps sur l'Iroise Que de monde !!!!
Briefing de Gilles Il fait chaud
Oh la la , il y a de la tension dans l'air Ouf!!!!! c'est fait
Voila la bande de joyeux Niveaux 4 et leur coach

 

TPL_BEEZ5_ADDITIONAL_INFORMATION