Niveau 2 – Février à Juin 2009

Tel un petit Nemo toujours près de son anémone, les N1 que nous étions avions soif d’autonomie. Envie d’en apprendre davantage, de faire des explorations entre N2…et d’aller voir plus profond ce qu’il s’y passe !

Nos 3 moniteurs, Popo, Grégoire et Eric, ne s’attendaient pas à une telle équipe de challengers PN2 : Yoann, Julien, Eugène, Jean-Marc, Justine et Pierre !

La théorie

Un PN2 n’est plus là que pour barboter en toute insouciance, il doit comprendre son milieu et apprendre à gérer ses plongées : « Heu…j’ai plongé à 28m pendant 32 min, je suis sorti de l’eau à 12h28. Quels sont les paliers si je plonge à 13h30 à 17m ? Heu…Faut regarder son ordi ? Ah non ? » Bon, révisons…

Les séances piscines

Après avoir travaillé les méninges, direction la piscine pour travailler les exercices qui seront reproduits plus tard en mer. C’est vrai que c’est pas mal : il y fait plus chaud, on peux papotter entre deux exercices et même y jouer au freesbee sous-marin !

La pratique…et les débriefings

Aïe, aïe, aïe…et oui, quand on de prépare à l’autonomie, on ne pense pas toujours à tout… Oups, j’ai oublié de vérifier l’air de mes équipiers…Oups, je suis allé à 21m… après sur le pont ça ne rate pas : un petit débriefing pour nous expliquer que non, ce n’est pas encore ça !

 

 

Préparation du matériel

Préparation du matériel

Parés à plongée

 

 

Qui veux du gâteau ?

C’est bien connu, un moniteur ça se bichonne sinon ça grogne. Donc il y a les concours de gâteaux (au chocolat, de préférence), et c’est toujours sympa à partager après la plongée. Mais attention aux nombreux goélands présents à bord ! Les PN2 et les moniteurs d’abord !

La profonde

Enfin, le Saint Graal est arrivé. Un beau jour, sur le bateau, nos moniteurs nous prennent à part et nous annoncent ce que nous attendions tous, une première plongée au-delà des 20m.

Toute une épreuve mentale. C’est vrai, quoi, qu’est-ce qu’il y a derrière cette mythique barrière des 20m ? Qu’est-ce qui se passe au-delà ? Qu’est-ce qui va nous arriver ? C’est quoi «l’ivresse des profondeurs » ?

Chacun aura son histoire, « sa » première profonde, on vous laisse donc faire votre propre expérience !

 

Retour au port, un sourire jusqu’aux oreilles : elle était belle, la plongée !

 

Un N2, ça se fête !

Et en ça, rien de tel qu’un bon barbecue convivial au GMAP pour remercier les moniteurs et se remémorer les bons moments …et les grognements de la formation !

 

 

 

 

 

La première autonomie

Enfin (et fiers) N2, sur le bateau le DP nous annonce que l’on va plonger ensemble, non encadré. On plonge, deux petits N2 dans le grand bain….

Passé l’immersion, on se retrouve au fond et là, je crois que tout le monde l’a ressenti, c’est le « Tiens, il manque quelqu’un… ». Plus de moniteurs, c’était à nous de jouer. On se met d’accord sur une direction, une petite vérification de mano et…c’est parti pour de belles explorations !

Un N2, ça se fête…deux fois !

Photos prises peu après la fin de notre N2 lors du mythique WE à Douarnenez.

 

 

 

 

TPL_BEEZ5_ADDITIONAL_INFORMATION