3éme Manche de la coupe de France 2016 d'apnée à Brest

Opéra subaquatique en Perfs majeures

 

 

Merci à tous les bénévoles, aux apnéistes de sécurité, aux juges, aux différents partenaires et aux athlètes pour ce beau weekend de sport.

Après des semaines de préparation et de répétitions sous la baguette du chef d’Orchestre Olivier Grenier, le responsable de la section apnée du Groupe Manche Atlantique Plongée (GMAP), l’opéra subaquatique de la 3ème Coupe de France d’apnée 2016 pouvait être donné dans la piscine de Recouvrance les 6 et 7 février 2016 à Brest.

Toutes les conditions sont réunies pour que la prestation soit de qualité. Certains premiers violons de la discipline répondaient présents : Jean Baptiste Savornin, récent recordman de France de Statique, Vincent Matthieu, vice-champion du monde de Statique et Sandrine Murbach, membre de l’équipe de France.

Mais attention, derrière ces ténors se bouscule  une quantité d’excellents virtuoses de l’apnée, prêts à en découdre et à bousculer les hiérarchies.

 

Premier acte : Le Statique (Lento)

Chacun sa technique pour rentrer dans sa partition mais les règles sont simples, à l’instar d’une cantatrice qui tient la note le plus longtemps possible, il faut retenir sa respiration, les voies aériennes immergées, le plus longtemps possible.

Et à ce jeu-là, le ténor de la discipline, Jean Baptiste Savornin, a parfaitement joué son rôle. Non seulement il gagne l’épreuve en 8’12’’67  mais il réalise la meilleure performance française, qui devrait (sous réserve d’une homologation officielle) se transformer en record de France. Le public nombreux autour du bassin aurait bien demandé un bis mais il est des récitals qu’on ne peut donner trop souvent.

Par contre, pas de performance sans concurrence  et  le podium est complété par les locaux (tous les deux membres du GMAP), l’attendu Vincent Matthieu, 6’54’’83) et l’excellent Yann Colin qui en profite pour battre son record personnel en 6’36’’09

 

Chez les filles, Céline Hubert (GESMA), retient son souffle 4’47’’45, devant Gladys Bousquet (NDC Angers Subaquatique) 4’33’’

 

32 et Justine Nicolas (Ouest Plongée Développement) en 4’16’’72.

Les divas du statique nous ont régalés.

 

Deuxième Acte : Dynamique sans palme – Adagio

Changement de décor, les interprètes passent du petit bain au grand bain pour jouer une autre partition. Jouée « a capella » (sans instrument), le tempo s’accélère un peu avec le Dynamique sans Palme. Certains refont quelques gammes et s’échauffant dans l’eau, d’autres préfèrent visualiser leur musique note par note, étape par étape, mètre par mètre. Mais tout le monde vise la prestation parfaite, sans fausse note. Par la seule force des bras et des jambes, l’apnéiste doit parcourir la plus grande distance possible en validant son protocole de sortie sans un couac final.

Sous la direction d’Olivier, les équipes de bénévoles se mettent au service des performeurs et  les séries s’enchainent, mesure par mesure, mètre par mètre en toute harmonie.

Les apnéistes de sécurité veillent au bien être des acteurs de cette symphonie subaquatique et les juges s’assurent que leur prestation se fait dans les règles. La mécanique est huilée.

Le vieux baryton de la spécialité, Christian Vogler (GMAP),  s’octroie la première place avec 119m, suivi de près par Dominique Henry (Les Dauphins de Nogent) en 117,60m et Bertrand Lacroix (Club Subaquatique les Venetes)  en 115,20m. Maxime Dangel fait plus de 118m, mais une fausse note (problème d’annonce) lui donne une pénalité qui lui coûte le podium.

Le podium féminin est de haute tenue avec Sandrine Murbach (SUBAQUA CLUB de La rochelle) qui réalise  un énorme 115,60m. Elle est suivie de Justine Nicolas (Ouest Plongée Développement) 100m et Gladys Bousquet (NDC Angers Subaquatique) 71,30m.

  

(Sandrine Murbach se fait représenter par Maxime Dangel du même club)

Après ce deuxième acte, il est temps de reprendre son souffle et de faire un  entracte.

On se retrouve le lendemain.

 

Troisième Acte : Dynamique palme – Moderato

Après une nuit de repos réparateur, toute la troupe se retrouve pour l’épreuve suivante, le dynamique palme. La partition à jouer est presque la même qu’en « sans palme » mais un instrument supplémentaire vient apporter sa touche dans le thème : la monopalme ou les bi-palmes, permettent un rythme un peu plus enjoué et des phrases subaquatiques un peu plus longue.

Aidé de sa baguette-micro endiablée, Olivier rythme l’épreuve par ses commentaires avertis et le public venu nombreux peut ainsi profiter pleinement du spectacle, aidé par des écrans géants qui retransmettent les performances en direct.

Le point d’orgue de ce troisième acte est atteint alors que Matthieu Renard se dirige vers les 200m. Mais la raison l’emporta et il préféra intelligemment sortir à 191,70m, marque suffisante pour gagner l’épreuve avec brio en toute maitrise. Ses dauphins réussirent à tenir la note à plus de 175m avec respectivement 177,5m pour Nicolas Doré (Belouga Club Sub de Vire) et 175,41m pour Alexandre Imbert (Saintes SUBAQUA).

Nos cantatrices ne déméritent pas. Sandrine « La Calas » Murbach sort à 167,88m. Justine Nicolas 158,40m et Gladys Bousquet  111,13m viendront compléter le podium.

  

 (Sandrine Murbach se fait représenter par Maxime Dangel)
 (Alexandre Imbert se fait représenter par Christian Vogler)

Un bon apnéiste a plusieurs cordes à son instrument et le combiné qui récompense l’homogénéité de l’œuvre en tenant compte des trois partitions (Statique, DYN et DNF) revient pour les hommes à Christian Vogler (444,582 pts), Matthieu Renard (437,596 pts) et Alexandre Imbert (420,250 pts).

Chez les femmes, le combiné pour Sandrine Murbach (380,888 pts), Justine Nicolas (361,088 pts) Et Gladys Bousquet (291,758 pts).

 

Quatrième Acte : 16 x 50m – Allegro

L’Opéra subaquatique s’emballe.

La partition s’affuble d’un Da Capo (« Depuis le début »), signe d’une épreuve à répétition. Les virtuoses de la monopalme et de l’hypercapnie entrent sur scène. Les cœurs se préparent à booster ces athlètes. L’ambiance monte encore d’un cran.

Technique de nage, résistance au Co2, mental d’acier sont certaines des qualités requises pour tenir le tempo élevé de ce quatrième acte.  Un duel d’artiste va animer cette épreuve et c’est sur le fil que Maxime Dangel tape le mur en 12’32 ‘’59 suivi de très près par Yoann Coutault (GMAP) en 12’45’’91 (Yoann finira en 12’35’’91 il a une pénalité de 10 » pour nage surface).  Christian Vogler complète le podium masculin mais la seule femme de l’épreuve, Loren Baron  (Cercle Paul Bert Natation Rennes) termine en 15’02’’, ce qui la classe troisième au scratch.

Une standing ovation pour Loren !!

 

Cinquième Acte : 100 speed  - Prestissimo

L’opéra subaquatique touche à sa fin. Les apneistes qui ont encore un peu de forces se lancent un dernier défi. Faire 100m en apnée, le plus vite possible, avec le droit de respirer (mais pas l’obligation) au 50m.

A peine le temps de lire la partition, le morceau est déjà fini. Maxime Dangel fait l’aller-retour en 48’’73, suivi, une demi-mesure plus loin par Nicolas Doré en 54’’09 et Christian Vogler  en 55’’55.

La symphonie subaquatique est achevée.

Il n’y aura pas de bis, tout le monde est fatigué et certains artistes apneistes doivent rentrer chez eux.

La cérémonie protocolaire sera l’occasion de voir une autre œuvre : le film de Yoan Coutault sur le voyage en Islande de certains membres des Enfants de l’océan pour aller plonger dans la faille de Sifra. Harmonie, poésie, plénitude, l’apnée est source d’inspiration sans limite.

Le rideau tombe sur ce beau weekend

 


 

3eme manche de coupe de France Apnée Brest 2016

 

 

 

La section Apnée Organise une nouvelle fois cette année une manche de Coupe de France à la piscine de Recouvrance les 6 et 7 février

Une soixantaine compétiteurs venant de toute la france seront présent sur cette troisième manche 2016.

Les 11 compétiteurs de notre club participeront bien entendu aux différentes épreuves, apnée statique, dynamique sans palme le samedi, dynamique palme, 16x50 et 100m speed le dimanche.

Des membres de l'équipe de france seront présent : Vincent Mathieu licencié dans notre club, Christian Vogler l'entraineur de l'équipe de france, Sandrine Murbach et Jean-Baptiste Savornin.

Découvrez le site internet dédié à cette compétition :

http://coupe-de-france-apnee-brest.weebly.com

et suivez l'événement sur Facebook !!

https://www.facebook.com/coupedefranceapneebrest2016/?fref=nf

Bien sûr si vous souhaitez nous soutenir, nous aider dans l'organisation n'hésitez pas à vous manifester auprès des apnéistes de votre club. Toutes les bonnes volontés sont les bien venues.

Et surtout, surtout, venez supporter Julien, Franck, Éric, Olivier, Yann, Christian, Jérôme, Vincent, Franck, Arnaud et Yoann sur cette compétition !

 
 

1ère manche de Coupe de France - Brest 2013

Affiche de la Coupe de France -Brest 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Plus d'articles...

  1. Coupe France Apnée 2011

TPL_BEEZ5_ADDITIONAL_INFORMATION